Pour révolutionner la téléphonie mobile, la 5G apporte des avancées technologiques exceptionnelles en comparaison aux performances de la 4 G. Cette nouvelle génération de connexion réseau entend honorer à ses promesses grâce à ses supports matériels à la pointe de la technologie. Ils permettent aux consommateurs de bénéficier d’un ultra haut débit de connexion mobile et d’un temps de latence relativement court.

Les performances de la 5G sur la téléphonie cellulaire

Les opérateurs de réseau travaillent activement pour améliorer la qualité de vie de leurs abonnés. Il propose ainsi des services révolutionnaires comme l’offre 5G qui est en vogue en ce moment. En théorie, la vitesse de connexion qu’offre ces forfaits internet mobiles est dix fois plus grande que celle de la 4 G. Toujours d’un point de vue théorique, le temps de latence de la 5G est beaucoup plus réduit par rapport à la 4G. Ces caractéristiques permettent aux téléphones mobiles d’atteindre les performances de la fibre optique de sorte à faciliter la communication internet. D’un autre côté, la capacité de trafic de données que peuvent supporter les installations de la 5G est dix fois plus grande que celle de son prédécesseur.

Par ailleurs, il n’est pas évident d’atteindre 100 % des performances énoncées ci-dessus sur un réseau. En effet, certains facteurs externes, notamment environnementaux et infrastructures, entrent en jeu et constituent un frein sur les capacités de la 5G. Toutefois, l’état actuel de l’internet mobile 5G aide mieux à la virtualisation des réseaux que la 4G. Toutes ses performances sont possibles grâce à des technologies de télécommunication exceptionnelles auxquelles s’ajoute l’installation d’équipements de haute qualité.

Les processus de révolution de la téléphonie cellulaire

Ces processus se définissent sur trois grands axes à savoir : l’augmentation du débit, la réduction du temps de latence et la gestion de la densité du réseau internet. Pour révolutionner le débit de la connexion, la 5G utilise les fréquences ayant les spectres les plus élevées. Cela permet d’avoir un élargissement qui couvre les ondes millimétriques, c’est-à-dire les fréquences comprises entre 30 à 300 GHz. Ces ondes offrent un gros débit de connexion, mais ils ont une portée relativement courte. Cela peut justifier les quelques soucis d’accès à internet observable dans certaines régions malgré la présence de la 5G. Vous pouvez consulter des sites en ligne pour suivre le déploiement de la 5G dans votre région. La 5G a besoin en l’occurrence d’une installation d’antennes compactes auxquelles sont intégrés des blocs de radios. Celles-ci sont équipées de puces et de logiciels de traitement de signal afin de bien focaliser le trafic des abonnés. Avec la 5G, les utilisateurs reçoivent un signal optimal, et ce même s’ils se déplacent à une grande vitesse (jusqu’à 500 km/h).

Cette performance impacte également sur le délai de transmission des communications internet, ce qui implique ainsi un temps de latence extrêmement court. Par rapport à la densité, l’accès à internet est étendu à un plus grand nombre que la 4G. En théorie, la 5G peut supporter une grande quantité de connexions simultanées de l’ordre de 1 million de connexions par km². Aussi, cela empêchera l’engorgement des réseaux et permettra le basculement dans l’ultra-connectivité (internet des objets, communication entre un nombre élevé d’objets interconnectés).

Zoom sur les nouvelles technologies de la 5G

Les technologies intégrées à la 5e génération de réseau mobile sont entre autres le network slicing, le beamforming, le massif MIMO, etc.

Le beamforming

C’est à la base une technologie réseau qui est généralement utilisée soit par le réseau sans fil ou soit par l’internet4 G LTE. Son intervention sur la 5G permet aux usagers de bénéficier d’un signal dirigé. Pour cela, il filtre le signal et met ensuite en place un lien direct entre l’antenne émettrice et l’appareil. L’avantage ici est qu’il améliore grandement la stabilité et la puissance du signal émis pour garantir d’excellentes prestations surtout dans les zones surchargées.

Le MIMO massif

Encore nommée « massive MIMO », cette technologie est l’un des nouveaux ajouts à la 5G. Son intervention permet de jouir d’une meilleure couverture pour l’internet mobile dans des zones saturées (centre commercial, aéroports, etc.). Il garantit une excellente fiabilité, une réduction de la latence et une hausse des débits. Afin d’envoyer un signal fort à tous les appareils connectés, le MIMO massif fait usage d’une centaine d’antennes, tout le contraire du MIMO classique.

Le Network Slicing

Cette technologie permet de mettre à la disposition de la 5G des réseaux de bout en bout. Il s’agit de réseaux dédiés, personnalisés et également visualisés en partant d’une même structure. C’est donc une nouvelle ère qui va permettre à la 5G d’atteindre un nouveau palier pour ce qui est de la virtualisation des réseaux. Cela permettra de scinder aisément le réseau au niveau des routeurs pour dédier à chaque tâche une couche spécifique en tenant compte des besoins de chaque utilisateur.

LA 5G est-elle plus économique que la 4G ?

C’est évident : la 5G est plus efficace que la 4G pour ce qui est de l’accès à internet. Celui-ci est valable aussi bien avec le box internet que sur réseau mobile. Mais, est-elle plus économe ? La réponse pouvant être à la fois oui et non dépend de nombre d’éléments. En comparant les deux réseaux avec des données égales, la 5G surpasse la 4G en termes de performance. De plus, une antenne 5G consomme moins d’énergie (trois fois moins) que la 4G. Une antenne 5G peut héberger plus de connexions et peut offrir des débits plus importants que son prédécesseur. Cela explique pourquoi la consommation de données numériques augmente considérable lorsque vous passez de la 4G à la 5 G. Dans ce cas, le réseau 5G devient plus énergivore que la 4G.

À cela vient s’ajouter l’impact qu’aura l’installation du réseau sur l’environnement. Pour obtenir la même couverture que la 4G, la 5G nécessite d’installer beaucoup plus d’antennes. Il faut aussi mentionner le problème lié au renouvellement des appareils. À ce niveau, il faudra détenir des appareils ayant des compatibilités avec le nouveau réseau pour l’utiliser.