Depuis 22 ans, le village de l’emploi a permis à plus de 5 400 lauréats de se lancer dans une carrière prometteuse. Ce succès, le centre le doit à une méthode unique ; des experts compétents et des profils diversifiés. Si vous souhaitez en savoir plus, lisez la suite de cet article et découvrez le village de l’emploi avis.

La méthode Aleph

Le village de l’emploi s’inspire de la méthode Aleph. Cette méthode trouve son origine en 2012 avec Hugo Sbai, un jeune ayant obtenu son bac avec mention très bien, à seulement 12 ans. À la différence d’autres surdoués ayant eu leur bac très jeune, Hugo Sbai s’est révélé excellent dans toutes les matières. Selon lui, il n’est pas surdoué, il a simplement appliqué la bonne méthode. Dans ces conditions, il considère que toute personne pourrait obtenir son bac très jeune avec mention. Il faut juste appliquer la bonne méthodologie.

Hugo Sbai a bénéficié d’une excellente éducation sur le plan intellectuel dès le plus jeune âge. Tout en continuant à aller dans une classe correspondant à son niveau, Hugo a suivi des cours de niveau supérieur. Grâce à cette technique, le jeune prodige a sauté les classes de CP, CM2, 5ème, 4ème, 3ème et 1ère.

Pour maîtriser rapidement des connaissances, la méthode Aleph suit 3 règles :

  • Comprendre : il ne faut pas sous-estimer les enfants ou se sous-estimer soi-même. Évidemment, plus l’apprentissage se déroule jeune, plus les capacités de mémorisation sont développées. Pour faciliter l’assimilation des connaissances, il est primordial d’utiliser des exemples pratiques issus de la vie courante.
  • Apprendre : l’apprentissage doit se faire de manière ludique, et cela vaut en particulier pour les enfants les plus jeunes. L’objectif est de toujours avoir de la motivation pour apprendre. Cela ne doit pas être perçu comme une corvée.
  • Bâtir : il s’agit d’établir des fondations solides dans des thématiques variées. Pour avoir les connaissances les plus complètes possibles, il est préférable de ne négliger aucune matière.

L’objectif de cette méthode est de gagner du temps sur l’apprentissage. En effet, au cours de la vie scolaire des enfants, certaines notions sont enseignées plusieurs fois, mais de manière différente. Ces redondances font perdre du temps inutilement.

La méthode utilisée par le village de l’emploi

En s’inspirant de la méthode Aleph, le village de l’emploi a développé sa propre méthodologie qui présente aujourd’hui de nombreux succès. Dans un premier temps, le village de l’emploi a pour objectif la mise à l’emploi rapide de ses lauréats. Cette première étape se déroule en trois phases :

  • Phase 1 – Mise en compétences opérationnelles : cette phase complète toutes les compétences des candidats. En effet, lors des études, vous apprenez essentiellement les aspects théoriques des notions enseignées. Le village de l’emploi met en pratique ces notions afin de vous rendre compétent lors de votre arrivée dans le monde professionnel. Pour vous aider à développer vos compétences, le village de l’emploi va d’abord se focaliser sur les spécificités liées à votre métier. Ensuite, les coachs vous aide à réaliser de grands projets qui pourraient intervenir dans le secteur que vous avez choisi. Dans ce cadre, vous travaillez avec plusieurs intervenants ayant des métiers différents (c’est généralement ce qui se passe en gestion de projet dans une entreprise). Pour finir cette phase, vous développez vos compétences techniques en utilisant tous les outils nécessaires à la réalisation de vos éventuelles missions professionnelles.
  • Phase 2 – Coaching communication : des experts en communication vous accompagnent pour vous aider à piloter des réunions professionnelles. Dans ce cadre, vous apprenez toutes les méthodes utiles à une bonne communication, qu’elle soit orale ou écrite.
  • Phase 3 – Mise à l’emploi : ici, les coachs vous aident à trouver un emploi qui vous corresponde. Plusieurs experts vous accompagnent aussi bien sur le plan technique qu’en termes de communication.

Dans un second temps, le village de l’emploi accélère les carrières d’envergure. Durant cette phase, vous intégrez l’équipe d’un des employeurs sponsors du village de l’emploi. La seconde étape dure environ 3 ans afin de vous aider à acquérir et accélérer toutes vos compétences. À l’issue de la formation, vous serez un véritable expert dans votre domaine d’activité. En moyenne, les personnes ayant suivi les formations avec le village de l’emploi acquièrent autant d’expertise en 3 ans qu’une personne ayant travaillé 6 à 8 ans en entreprise.

L’efficacité des experts

Le village de l’emploi réunit une soixantaine d’experts qui vous accompagnent tout au long de la formation. Ces experts sont réunis en 4 catégories :

  • Les employeurs partenaires : ce sont les employeurs qui apportent leur soutien financier au village de l’emploi. En plus de financer le projet, ils permettent aux lauréats d’intégrer leur entreprise à l’issue de la formation.
  • Les experts en placement à l’emploi : ils accompagnent les lauréats dans leur recherche du poste idéal.
  • Les experts en communication : grâce à eux, les compétences en communication orales et écrites des jeunes diplômés sont excellentes, aussi bien pour un entretien que pour piloter une réunion.
  • Les experts techniques : ils donnent toutes les méthodes pour utiliser les outils propres à un secteur d’activité ou un poste.

Cet accompagnement se fait durant toute la formation afin d’éviter les mauvais réflexes que les candidats pourraient acquérir. C’est là toute la différence avec une formation classique qui présente souvent des lacunes quant à l’accompagnement de ses élèves.

Une diversité de profils

Le village de l’emploi accueille une grande diversité de profils afin de permettre à chacun de trouver sa voie. Grâce à son panel d’expert, le village de l’emploi offre à ses étudiants toutes les compétences nécessaires pour intégrer le monde de l’entreprise. L’objectif est de s’adapter à la demande des employeurs en enseignant aux étudiants les bonnes pratiques.

Par ailleurs, le village de l’emploi se fonde sur un modèle économique permettant la gratuité de ses formations. En effet, ce sont les employeurs qui financent le projet. En contrepartie, cela leur permet de créer de nouveaux emplois et d’embaucher de jeunes professionnels capables de répondre parfaitement à leurs exigences. Cela ouvre des portes et des perspectives à tous les jeunes diplômés, même ceux qui ont de faibles revenus.

Un accélérateur de carrière

Après avoir étudié au village de l’emploi, les opportunités de carrière sont florissantes. Dès la sortie de la formation, les étudiants ont accès des postes qualifiés. Contrairement à d’autres jeunes diplômés, ils peuvent se diriger directement vers des positions à responsabilité, sans avoir à passer par la case débutant.

Le village de l’emploi assure le décollage professionnel de ses lauréats et peut se vanter d’un taux de réussite de 100 %. En seulement 3 à 9 mois, les étudiants intègrent le monde professionnel grâce aux compétences acquises. Généralement, le salaire net proposé tourne autour de 2 000 €. Pendant les 3 années qui suivent, le salaire augmente annuellement. À l’issue des 3 ans, les lauréats touchent au minimum 45 000 € brut annuel. Ceux qui se lancent comme indépendant peuvent obtenir des revenus compris entre 6 000 € et 10 000 €.