Il ne fait aucun doute que les expériences vécues sur sa propre peau enseignent beaucoup plus que ce que l’on peut apprendre en théorie ou lire dans les livres et les manuels. Les voyages et les bons choix vous aident à comprendre comment bouger et ne pas répéter les erreurs que vous avez faites.

Dans la vie d’un nomade numérique, on acquière de l’expérience au fil du temps. Par exemple depuis une simple réservation d’un vol à la gestion d’un appel Skype avec ses clients. Voici quelques expériences vécus par certains nomades.

1) Passeport… aimer ou détester

Pour un nomade numérique, tôt ou tard, le moment viendra où il décidera de partir dans un autre pays.  Il prend passeport à la main et l’excitation monte, comme si c’était la première fois.

Il faut toujours faire attention cependant, garder toujours un œil sur l’échéance. Pour entrer dans certains États, il ne suffit pas que le passeport n’ait pas expiré, mais il doit avoir une validité résiduelle d’au moins 3 ou 6 mois. Avant de partir, il faut se renseigner également sur les visas et les permis requis dans le pays de destination. Pour cela, on peut contacter l’ambassade ou le consulat, ou utiliser certains services en ligne.

2) Avion, voiture, bus ou train ?

Bien sûr, cela dépend de la destination que vous avez choisie, mais il est parfois préférable de passer quelques heures de plus en train ou en bus qu’en avion.

De cette façon, vous pouvez optimiser votre temps de travail sur vos projets et souvent économiser de l’argent, en tirant le meilleur parti de vos transferts.

Même pour les voyages en avion, le vol direct n’est pas toujours le meilleur choix. Souvent, certains voyages internes ou quelques escales supplémentaires peuvent vous faire économiser beaucoup d’argent et vous pouvez toujours profiter des heures supplémentaires entre les escales pour vous connecter et travailler.

Vous trouverez les services en ligne les plus populaires pour dénicher des vols à bas prix : http://www.nomadidigitali.fr/resources/finding-aircraft-low-cost/

Il existe également des services en ligne qui vous montrent les différentes alternatives possibles pour votre voyage, en choisissant : le moyen de transport le moins cher, ou l’option la plus rapide ou la plus confortable, voici quelques exemples:

3) Où est-ce que je dors et qu’est ce que je mange ?

Lorsqu’on voyage, certaines personnes se sentent plus en sécurité en réservant tout à l’avance, surtout lorsqu’il s’agit de dormir.

En ligne, il existe de nombreux services disponibles, adaptés aux besoins les plus divers des voyageurs, voici une belle liste qui vous sera peut-être utile pour trouver un logement et l’hospitalité : http://www.nomadidigitali.it/resources/

Certains préfèrent réserver un appartement, une station ou une auberge, seulement pour les premiers jours, puis une fois arrivé à destination il se laisse guider par les sensations que me procure un certain lieu ou logement.

On choisit généralement l’endroit où on va séjourner en fonction de l’inspiration du moment.

On choisit toujours des installations qui non seulement offrent un confort et des services adéquats, y compris le Wi-Fi, mais qui, d’une certaine manière, “ont une âme” et expriment un mode de vie proche du quotidien.

Cette stratégie permet d’économiser de l’argent et de découvrir des endroits parfois même pas évalués sur Booking ou autres plateformes similaires.

Si au lieu d’un hôtel vous préférez louer, des maisons, des appartements ou des chambres dans le monde entier le site de référence est définitivement AirBnB.

The Food ? Le mieux est d’expérimenter ! La plupart font attention à la sécurité et l’hygiène mais vous ne devrez pas manquer l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs et de goûter des plats que vous ne mangerez peut-être plus jamais.

Dans de nombreux pays du monde, il existe une culture de la nourriture de rue. C’est une expérience de bon goût et peut-être la meilleure façon de vivre pleinement l’aventure du voyage et de se rapprocher totalement de la culture de cette région particulière.

Une excellente façon de socialiser et de découvrir la culture du lieu est également de participer à des déjeuners ou des dîners organisés par les habitants. Il existe plusieurs services en ligne qui vous permettent de rencontrer des personnes qui organisent ce genre d’événements.

4) Travail et Internet

Pour un nomade numérique, il est important de choisir des lieux bien équipés d’une connexion internet. C’est une exigence fondamentale car sans Internet, il est impossible de travailler et de gérer son travail en voyageant. Son monde est dans le digitale donc c’est le plus important.

Dans de nombreuses villes du monde, il existe des bars, des cafés, des petits clubs qui offrent à leurs clients des connexions gratuites. Dans ces lieux, vous pouvez travailler et aussi vous faire de nouveaux amis.

Les espaces de co-travail, de plus en plus utilisés par les travailleurs nomades, les indépendants et les entrepreneurs qui ne veulent pas s’isoler ou travailler seuls, sont maintenant très populaires dans le monde entier. Des endroits idéaux pour le télétravail. Ces espaces de co-travail offrent souvent aussi l’opportunité de faire de nouvelles connaissances et de trouver de nouvelles collaborations. Vous trouverez ici tous les services pour rechercher un espace de co-travail dans le monde entier : http://www.nomadidigitali.it/risorse/trovare-spazi-di-lavoro-condivisi/

Il est donc conseillé de toujours choisir avec soin et à temps votre espace de travail pour la durée de votre voyage, surtout si des échéances importantes sont en vue.

5) Motivation et discipline

Sur l’importance d’avoir des règles pour travailler quand vous êtes sur la route, vous avez déjà beaucoup écrit et on peut dire que ce n’est pas un hasard. La fascination de voyager, de se perdre, de découvrir des lieux et de rencontrer des gens dilue les journées et nous fait parfois perdre le “rythme” du travail. Cela peut, à long terme, se faire au détriment même de la capacité à subvenir à ses besoins financiers et à voyager, et il faut donc faire très attention à organiser strictement son travail. L’autodiscipline est fondamentale !

Un conseil efficace ? D’abord le devoir puis le plaisir.

C’est cette règle qui peut vous assurer que si vous parvenez à terminer votre travail, il sera beaucoup plus facile et beaucoup plus gratifiant de prendre deux jours de congé, de vous reposer ou de vous consacrer à tout ce qui vous intéresse !

Rappelez-vous que si vous ne vous organisez pas et ne vous disciplinez pas, personne d’autre ne pourra le faire à votre place.

Selon l’expérience de certains nomades, ce qui pousse à réaliser un rêve ou un objectif personnel est toujours la motivation qu’on y associe. Tout arrive pour une raison, toute action, tout voyage ou toute nouvelle expérience peut toujours conduire dans de nouvelles directions, comme si on est guidé par quelque chose. Vous êtes le capitaine de votre navire et grâce à votre motivation, vous pouvez réaliser vos rêves.

Investir dans un voyage, seul ou en entreprise, c’est toujours un investissement en soi… et,  avec le temps, vous réaliserez que ce sera le meilleur investissement de votre vie, c’est comme si vous achetiez du TEMPS, la seule chose qui a vraiment de la valeur dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.