La connexion au réseau, aussi bien Internet qu’intranet, requiert l’utilisation de matériel convenable. Particulièrement pour les débits supérieurs, le réseau câblé usant des cordons RJ45 est le plus adapté. Un appareil peut être connecté grâce à ce câble réseau. Différents types existent, ils peuvent être classés selon les vitesses ou la bande passante qu’ils peuvent supporter.

L’importance du choix du câble réseau RJ45

Près de la moitié des pannes et de tout autre dysfonctionnement des réseaux sont dus à une infrastructure inadéquate, dont fait partie le câble RJ45. Or, les problèmes de performance du réseau ou sa panne a un impact conséquent sur la productivité des entreprises. Une situation qui, dans les pires des cas, peut engendrer beaucoup de manque à gagner. Le cordon RJ à acheter doit donc convenir aux besoins des utilisateurs. Le choix est large, comme sur conecticplus.com, mais il suffit d’opter pour la bonne catégorie.

Quels sont les différents types de câbles Ethernet ?

Ces cordons peuvent être classés par catégories. La catégorie du câble Ethernet indique la bande passante qu’il est à même de supporter, c’est-à-dire le volume qu’il peut transmettre de manière fluide.

  • La catégorie 5 peut être considérée comme le modèle le plus basique. Elle est surtout utilisée pour les réseaux de faible dimension n’exploitant que peu de bande passante.
  • La catégorie 5e est la version beaucoup plus améliorée de la 5. Elle supporte bien un débit plus ou moins élevé et est utilisée en Gigabit Ethernet et en full-duplex.
  • La catégorie 6 est devenue la norme puisque c’est le modèle qui convient le mieux aux usages actuels, comme pour effectuer un VOIP ou des transferts, faire du stockage, favoriser la sécurité des réseaux, regarder des vidéos ou autres. Pour bénéficier proprement d’un réseau bien fonctionnel, sans failles, il faut utiliser des platines de brassage, des cordons et des connecteurs appropriés au standard de la catégorie 6.
  • La catégorie 7 quant à elle est un modèle complètement blindé, ce qui limite sa performance. Ici, c’est surtout la protection physique du câble qui est favorisée. Chaque paire fait l’objet d’un blindage individuel, puis l’ensemble est également recouvert de protection.

En plus de la catégorie, d’autres critères doivent être considérés également au moment d’acquérir des fournitures pour la mise en place, ou pour la rénovation d’un réseau. Ces câbles peuvent être souples ou rigides. Les premiers servent de cordons de raccordement entre les divers éléments du réseau, c’est-à-dire entre la prise RJ45 et le périphérique. Quant aux seconds, c’est-à-dire les cordons rigides, ils s’utilisent surtout dans les installations du réseau et sont encastrés dans les murs et les infrastructures, ou mis dans des goulottes.

La sélection en fonction de l’importance du blindage

Un blindage efficace et adapté permet de réduire les erreurs qui peuvent survenir lors des transmissions des données. Les fils, qui composent le câble réseau, émettent de l’énergie et peuvent interférer entre eux, raison pour laquelle leur blindage doit convenir à leur utilisation. Le transfert des données peut être altéré par des problèmes de signal si le cordon utilisé ne concorde pas. Les câbles U/UTP ne sont pas protégés car chaque couple de fils est seulement torsadé. Les câbles U/FTP, F/UTP et F/FTP sont blindés mais la couverture par la feuillure n’est pas la même pour chacun d’entre eux. Quant aux câbles SF/FTP et S/FTP, une tresse de brins de cuivre viennent s’y ajouter pour couvrir l’ensemble.

L’achat d’un câble Ethernet doit donc s’effectuer avec attention pour garantir le bon fonctionnement du réseau.