Si vous remarquez que le trafic sur votre site web diminue et que votre positionnement sur le moteur de recherche Google s’est considérablement dégradé, il est quasiment certain que vous faites l’objet d’une pénalité. Cela est inquiétant et peut avoir des répercussions négatives sur votre présence en ligne. Toutefois, il existe des techniques pouvant vous permettre d’éviter d’être sanctionné par le géant du web. Dans la plupart des cas, le suivi d’une agence web est primordial.

Que faut-il savoir sur les pénalités Google ?

Un bon référenceur web doit connaître les différentes pénalités de Google liées au référencement naturel pour pouvoir les éviter efficacement. En effet, ce moteur de recherche a prévu deux types de sanctions pour le non-respect des règlements du référencement du site. Il s’agit de pénalités manuelles et de pénalités algorithmiques ou automatiques. En ce qui concerne les pénalités algorithmiques, elles comprennent le Google panda et le Google penguin qui sont destinés à vérifier la bonne application des règles de référencement naturel. La pénalité Google penguin a été instituée en avril 2012 pour sanctionner les sites qui abusent des techniques d’optimisation du SEO. Au titre des actions qu’elle réprime, l’on peut citer :

  • Les backlinks de mauvaise qualité avec des ancres optimisées ;
  • Les pages sur optimisées et le remplissage de mots-clés ;
  • L’utilisation de programmes ou de logiciels automatisés afin de créer des backlinks en nombre considérable et de mauvaise qualité.

L’algorithme panda, quant à lui, a été créé en 2011 pour traquer les contenus de faible, voire de mauvaise qualité. Les types de sites fréquemment touchés par ce programme sont entre autres les agrégateurs de contenu, les comparateurs de prix, les contenus dupliqués et les forums de format questions/réponses.

Référencement naturel : qu’en est-il des pénalités manuelles ?

Les pénalités manuelles résultent du non-respect des directives qui ont été instaurées. Il peut s’agir de textes cachés, de l’utilisation excessive de mots-clés ou de liens fictifs. Ces manquements sont détectés à la suite d’examens réalisés par des salariés de Google appelé les quality raters. Par ailleurs, pour ces cas de pénalités manuelles, le moteur de recherche énonce ses raisons en transmettant les URL concernées dans le menu de Google Search Console.

Les conséquences de toutes les sanctions pour votre site web vont du déclassement à la liste noire. Lorsque vous faites l’objet de déclassement, vous perdez le bon positionnement de vos pages sur Google ou sur certains mots-clés. À mi-chemin entre le déclassement et la liste noire, la désindexation consiste, purement et simplement, à faire disparaître les pages dupliquées. Enfin, la liste noire est la pénalité la plus grave pour un site. Elle consiste à rayer totalement vos pages du moteur de recherche en cas d’observation de plusieurs fautes.

Les stratégies pour éviter une pénalité de Google

Lorsqu’un site web est en baisse anormale d’audience, le professionnel en référencement ou en cybersécurité doit automatiquement comprendre que ce site a sans doute été sanctionné par l’un des deux algorithmes de Google. Pour y remédier, plusieurs techniques permettent à un prestataire SEO de protéger ses clients des pénalités qu’ils pourraient subir.

La première consiste à faire une veille de la température de la SERP. En effet, les critères de positionnement sur le moteur de recherche sont en constante mutation. Dans la sphère du webmarketing, cela amène à affirmer souvent qu’aucune information n’est universelle. Ainsi, la veille opérée sur la température de la SERP permettra, d’une certaine manière, d’avoir un audit seo et des indications importantes sur les mises à jour de chaque algorithme. Il est possible de se faire aider dans cette tâche par une agence web SEO.

La deuxième technique consiste à sonder les anomalies statistiques par le biais d’outils comme Google analytics. Ils permettront de contrôler au quotidien plusieurs indicateurs qui laisseraient penser à des mutations anormales et significatives. La mise en place de système d’alerte augmentera, à coup sûr, les chances de réussite dans cette initiative. Ainsi, il faudrait véritablement s’inquiéter si, lors du sondage, les statistiques révèlent des signaux comme :

  • Une perte soudaine de vos backlinks ;
  • Un bouleversement du profil de liens ;
  • Une explosion du nombre d’ancres optimisées.

Pour éviter de tomber sous le coup d’une pénalité, il est donc essentiel d’intervenir promptement et de rectifier la donne.

La troisième technique recommandée est d’améliorer vos contenus en tablant sur les données structurées, appelées Rich snippets. Ces données sont, en réalité, ce que recherchent le plus souvent les internautes. Il s’agit des informations sur les produits, les prix, les stocks ou encore les avis des utilisateurs. Elles améliorent non seulement la visibilité sur la SERP, mais accroissent aussi les chances de donner une satisfaction entière au visiteur de votre page internet. Toutes ces techniques combinées pourront certainement vous aider à éviter d’être pénalisé par Google.